Guide pour bien profiter de Tel-Aviv pendant les vacances

Asie

À l’heure où l’État israélien fait quotidiennement la une des presses internationales, Tel-Aviv, sa capitale vit indéniablement aux rythmes du tourisme. En effet, cette mégalopole israélienne figure parmi les destinations privilégiées des touristes en enregistrant plus de trois millions d’arrivées au cours de l’année 2014.

S’étendant sur près d’une quinzaine de kilomètres le long de la côte méditerranéenne, Tel-Aviv est une destination à ne pas manquer au cours d’un voyage en Israël. Ville cosmopolite caractérisée comme étant vivante et brûlante, il s’agit d’une mégalopole qui vit sous le soleil à près de dix mois par an et aux rythmes de la jeunesse de sa population débordante de dynamisme et d’énergie. Un projet de partir à Tel-Aviv pour vos prochaines vacances ?

Voici des idées d’activités que vous pourrez pratiquer afin que vous puissiez profiter pleinement de cette destination.

Se rendre sur les plages de Tel-Aviv

Située sur la côte méditerranéenne, Tel-Aviv figure dans le classement des dix plus belles plages du monde.  Du nord au sud, ses 13 plages de sable fin longent la ville sous un soleil éblouissant. On y rencontre diverses plages, privées, publiques, sportives et sauvages, chacun y trouvera son petit bonheur.

Par exemple, au nord de la ville se trouve la plage Hatzuk. Il s’agit d’une plage bien entretenue où règne une atmosphère luxueuse et adaptée aux familles. En effet, cette plage dispose de diverses installations telles que des aires de jeux pour enfants, des infrastructures de gym en plein air, des coins de détente et relaxation sur chaises longues ombragées de parasols.

Divers cafés et charmants restaurants y sont également implantés.

Pour les résidents, l’entrée à la plage est gratuite, mais coûte environ 12NIS (nouveau shekel israélien) aux visiteurs étrangers. On peut venir sur la plage Hilton qui est située juste devant l’hôtel qui porte le même nom. Très chic avec ses bars aux canapés tout blancs, il s’agit de la plage préférée de la communauté gay, mais également des surfeurs.

On peut même y surfer jusque tard dans la soirée étant donné qu’un système d’éclairage de nuit y a été installé. À titre d’informations, pour  louer un transat à Hilton Beach, il faut compter à peu près 12NIS, 6 pour une chaises et/ou un parasol. La somme récoltée servira à entretenir la plage. Sinon, pour une ambiance beaucoup plus festive, on peut aussi venir à Gordon Beach. En effet, c’est le cœur de toutes les fêtes à Tel-Aviv. Il s’agit d’une des plages les plus branchées de la ville avec ses bars de plage animés par des Djs.

Faire la fête dans la ville qui ne dort jamais

Généralement, ce n’est plus un secret, surtout pour ceux qui sont habitués des soirées internationales et de la scène électro, la ville de Tel-Aviv est dans la liste des destinations les plus recherchées pour des ambiances festives jusqu’à l’aube.

Vivant à 100 à l’heure au rythme du dynamisme et de la jeunesse de sa population, mais également caractérisée comme étant « the place where we must to be » pour faire la fête, la ville de Tel-Aviv propose divers endroits où musique, danse et ambiance coulent à flot : plages, discothèques, bars, etc. Bref, cette ville « bulle » de l’Israël qui ne dort jamais, a tout ce qu’il faut pour enchainer nuit blanche sur nuit blanche.
Par exemple, vous pourrez vous aventurer à TLV. Plus gros club du port de Tel-Aviv, mais également le plus convoité, il est la référence en termes de clubbing dans la ville. On le surnomme : le temple de la scène électro, transe et house.

Il y a également la boîte de nuit de Clara qui se trouve au bord de la mer. Elle est célèbre pour son fameux et immense bar entouré de places confortables, son impressionnante piste de danse et les hamacs qui sont dispersés un peu partout pour que la clientèle puisse se détendre après quelques mouvements de danse sur la piste, tout en ayant une imprenable vue sur la baie de Tel-Aviv. Sinon dans le décor hors du commun de Wonderland, vous pourrez danser dans le monde d’Alice au pays des merveilles : la piste de danse est en immense échiquier, le Dj se trouve dans une grande tasse de thé et le mur est décoré de plusieurs montres à gousset toutes déformées, etc.

Les mots ni les lignes ne suffiront jamais à lister les endroits branchés de Tel-Aviv pour faire la fête, il faut y aller directement pour voir tout ce qui se passe et savourer la vie nocturne qu’elle propose. À titre d’informations, en moyenne, le prix d’une chope de bière est vendu à 30 shekels, un verre de vodka à 26, et une shot est à 10. Notez que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, donc pensez à en consommer avec modération.

image_pdfimage_print
Print Friendly, PDF & Email